Loi constitutionnelle n° 93-1256 du 25 novembre 1993

Droit d'asile

Loi constitutionnelle n° 93-1256 du 25 novembre 1993 relative aux accords internationaux en matière de droit d'asile

Adoptée par le Congrès

- 1ère lecture
Assemblée nationale
Sénat
  • Projet de loi constitutionnelle, adopté par l'Assemblée nationale (n° 73, 1993-1994)
  • Rapport de M. Paul Masson, au nom de la commission des lois (n° 74, 1993-1994)
  • Discussion et adoption le 16 novembre 1993 (T.A. n° 26)
- Congrès


JORF du 26 novembre 1993 page 16296

LOI constitutionnelle no 93-1256 du 25 novembre 1993 relative aux accords internationaux en matière de droit d'asile

NOR: JUSX9301040L

Le Congrès a adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article unique

Il est ajouté, dans le titre VI de la Constitution : Des traités et accords internationaux, un article 53-1 ainsi rédigé : "La République peut conclure avec les Etats européens qui sont liés par des engagements identiques aux siens en matière d'asile et de protection des Droits de l'homme et des libertés fondamentales, des accords déterminant leurs compétences respectives pour l'examen des demandes d'asile qui leur sont présentées.
"Toutefois, même si la demande n'entre pas dans leur compétence en vertu de ces accords, les autorités de la République ont toujours le droit de donner asile à tout étranger persécuté en raison de son action en faveur de la liberté ou qui sollicite la protection de la France pour un autre motif."


La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.


Fait à Paris, le 25 novembre 1993.


François Miterrand
Par le Président de la République :

Le Premier ministre,
Edouard Balladur

Le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire,
Charles Pasqua

Le ministre d'Etat, garde des sceaux, ministre de la justice,
Pierre Méhaignerie

Le ministre des affaires étrangères,
Alain Juppé

Le ministre délégué aux affaires européennes,
Alain Lamassoure