Portrait de M. René Brouillet

René BROUILLET

En fonction du 5 mars 1974 au 3 mars 1983
Nommé le 22 février 1974 par le Président de l'Assemblée Nationale
A prêté serment le 5 mars 1974 devant le Président de la République
Né le 9 mai 1909 à Cleppé (Loire), décédé le 28 novembre 1992

Formation

  • Ancien élève de l'École normale supérieure
  • Licencié ès lettres
  • Licencié en histoire et géographie
  • Diplômé de l'École libre des sciences politiques
  • Diplômé d'études supérieures d'histoire et géographie

 Carrière

  • 1935 / 1936 : Assistant à l'Institut scientifique de recherches économiques et sociales
  • 1936 / 1937 : Secrétaire général du Centre polytechnicien d'études économiques
  • 1937 / 1943 : Auditeur à la Cour des comptes
  • 1939 / 1940 :  Chef adjoint du cabinet de Jules Jeanneney, président du Sénat
  • 1941 / 1942 : Chef du service juridique du secrétariat d'Etat à la Production industrielle
  • 1943 : Conseiller référendaire à la Cour des comptes
  • 1943 / 1944 : Directeur du cabinet de Georges Bidault, président du Conseil national de la Résistance
  • 1944 / 1946 : Directeur adjoint du cabinet du général de Gaulle, président du gouvernement provisoire de la République
  • 1945 : Conseiller d'ambassade
  • 1945 / 1976 : Administrateur de l'École nationale d'administration
  • 1946 / 1950 : Secrétaire général du Gouvernement tunisien
  • 1950 / 1953 : Premier conseiller d'ambassade à Berne
  • 1953 : Directeur adjoint du cabinet du ministre des Affaires étrangères (Georges Bidault)
  • 1953 / 1958 : Premier conseiller d'ambassade près le Saint-Siège
  • 1958 / 1959 : Secrétaire général à la présidence du Conseil pour les affaires algériennes
  • 1959 / 1961 : Directeur du cabinet du général de Gaulle, président de la République
  • 1961 / 1963 : Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Vienne
  • 1963 / 1974 : Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès du Saint-Siège à Rome
  • 1969 / 1992 : Élevé à la dignité d'ambassadeur de France
  • 1974, mars / 1983, mars : Membre du conseil constitutionnel, nommé par le président de l'Assemblée nationale, Edgar Faure

Décorations et distinctions

  • Grand Officier de la Légion d'honneur  
  • Grand Croix de l'ordre national du Mérite
  • Grand Croix de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand
  • Grand Croix de l'ordre de Pie IX
  • Grand Croix de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Autriche
  • Chevalier Commandeur de l'ordre de Victoria