Portrait M. Michel CHARASSE

Michel CHARASSE

Membre siégeant
En fonction depuis le 12 mars 2010
Nommé le 25 février 2010 par le Président de la République
A prêté serment le 12 mars 2010 devant le Président de la République
Né le 8 Juillet 1941 à Chamalières (Puy-de-Dôme)

Formation

  • Licencié en droit
  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris

Carrière

Parcours professionnel

  • 1962 : adhère à la SFIO
  • 1964 / 1965 : chargé d'études (services des produits agricoles) au Centre national du commerce extérieur
  • 1964 : attaché au service de presse de la Sopexa
  • 1965 / 1981 : attaché d'administration centrale puis attaché principal (1976) au Ministère de l'Economie et des Finances, détaché auprès de la communauté urbaine de Lille entre 1973 et 1981
  • 1967 / 1981 : secrétaire général adjoint du groupe de la fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS) (1967-1969) puis du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. Spécialiste des questions constitutionnelles, de la procédure parlementaire et des lois de finances
  • 1976 : attaché principal au Ministère de l'Economie et des Finances
  • 1978 / 2001 : secrétaire général de l'Association des maires du Puy-de-Dôme
  • 1979 / 1986 : membre du conseil de l'université de Clermont I
  • 1980 / 1995 : membre suppléant du Comité des finances locales
  • 1995 (depuis) : membre titulaire du Comité des finances locales
  • 1981 : conseiller auprès du secrétaire général de la présidence de la République (Pierre Bérégovoy)
  • 1982 / 1995 : conseiller auprès du président de la République (François Mitterrand)
  • 1988 : mandataire national de François Mitterrand, candidat à la présidence de la République
  • 1992 : admis à la retraite du corps des attachés d'administration centrale
  • 1992 : membre du fonds de recherche sur la décentralisation
  • 1992 / 1996 : premier vice-président de l'Association des maires de France
  • 1992 / 2005 : rapporteur spécial du budget de l'aide publique au développement
  • 1992 / 2000 : membre du comité directeur du Fonds d'aide et de coopération
  • 1992 (depuis) : membre suppléant et administrateur (depuis 2007) du conseil de surveillance puis du conseil d'administration de l'Agence française de développement (AFD)
  • 1993 : se rattache administrativement au groupe PS du Sénat
  • 1995 / 1998 : secrétaire du Sénat
  • 1996 / 1998 : vice-président de l'Association des maires de France (AMF), chargé de la décentralisation et de la réforme de l'Etat ; vice-président de l'Office parlementaire d'évaluation des politiques publiques
  • 1996 (depuis) : fondateur puis vice-président (depuis 2003) de l'Institut François Mitterrand
  • 1998 : président (PS) de la commission de l'Administration générale du Conseil général du Puy-de-Dôme
  • 1998 / 2008 : trésorier de l'Association des maires de France (AMF)
  • 1999 / 2003 : membre (en qualité de personnalité choisie en raison de son autorité dans le domaine de l'aide au développement et de la coopération culturelle, scientifique et technique) du Haut conseil de la coopération internationale
  • 2000 / 2002 : vice-président du comité d'évaluation des politiques publiques du sénat
  • 2000 / 2003 : membre du Haut-conseil de la coopération internationale (HCI)
  • 2001 / 2004 : membre titulaire (en qualité de représentant des communes) de la commission consultative sur l'évaluation des charges résultant des transferts de compétences ; questeur du Sénat
  • 2001 (depuis) : président de l'Association des maires du Puy-de-Dôme ; membre du conseil d'orientation des Fonds de solidarité prioritaire
  • 2004 / 2008 : juge suppléant à la Haute Cour de justice
  • 2005 : rapporteur spécial de la mission de contrôle budgétaire sur les crédits d'aide aux TOM du Pacifique (Polynésie, Nouvelle-Calédonie) et au Vanuatu
  • 2005 (depuis) : membre de la commission consultative sur l'évaluation des charges au Comité des finances locales ; rapporteur spécial du budget de la Mission Aide publique au développement
  • 2005 / 2008 : rapporteur spécial du budget des Missions Accords monétaires internationaux et Prêts à des Etats étrangers (comptes de concours financiers)
  • 2006 : rapporteur spécial des missions de contrôle budgétaire sur l'Association française d'action artistique (AFAA), sur les crédits de coopération dans les Grandes Antilles et sur les annulations de dettes transitant par les comptes de la Coface
  • 2006 (depuis) : membre du conseil d'orientation du domaine national de Chambord
  • 2008 (depuis) : vice-président de la Commission consultative d'évaluation des normes
  • 2008 : exclu du Parti socialiste ; s'inscrit au groupe Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) au Sénat
  • 2009 (depuis) : président du Syndicat intercommunal à vocations multiples (SIVOM) du canton de Châteldon
  • 2009 (depuis) : membre du Comité de déontologie parlementaire du Sénat
  • 2010 : rapporteur spécial de la mission de contrôle budgétaire sur le centre français pour l'accueil et les échanges internationaux (EGIDE)
  • 2010, 11 mars : Membre du Conseil constitutionnel, nommé par le Président de la République, Nicolas Sarkozy

Mandats électoraux

  • 1968 : candidat aux élections législatives dans le Puy-de-Dôme

  • 1973 : candidat (PS) aux élections législatives en Haute-Loire

  • 1977 / 2010 : maire (PS puis DVG) de Puy-Guillaume (Puy-de-Dôme), démissionne en 2010 pour siéger au Conseil Constitutionnel

  • 1979 / 1987 : conseiller régional (PS) d'Auvergne. Rapporteur général du budget au conseil régional d'Auvergne (1979-1986)

  • 1981 / 1988 : sénateur du Puy-de-Dôme; proclamé en remplacement de M. Roger Quillot, démissionnaire; démissionne de son mandat parlementaire en juin 1988 pour exercer des fonctions ministérielles

  • 1988 / 2010 : conseiller général (PS puis DVG) du Puy-de-Dôme, canton de Châteldon

  • 1988 / 1992 : vice-président du Conseil général du Puy-de-Dôme

  • 1998 / 2001 : vice-président (PS) du Conseil général du Puy-de-Dôme

Fonctions ministérielles

  • 1988 / 1991 : ministre délégué auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Economie, des Finances et du Budget (Pierre Bérégovoy), chargé du Budget (2ème gouvernement de Michel Rocard)
  • 1991 / 1992 : ministre délégué au Budget auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Economie, des Finances et du Budget (Pierre Bérégovoy, Gouvernement Edith Cresson) ; ministre du Budget (Gouvernement Pierre Bérégovoy)

Décoration

  • Chevalier de la Légion d'honneur (2011)

Œuvres

  • 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré : entretiens avec Robert Schneider, Paris, Grasset, 1996
  • Pensées, répliques et anecdotes de François Mitterrand, Paris, Cherche-Midi, 1997 (réédité en 2006)