Portrait de M. Louis Joxe

Louis JOXE

En fonction du 4 novembre 1977 au 28 février 1989
Nommé le 22 octobre 1977 (puis le 12 février 1980) par le Président de l'Assemblée nationale
A prêté serment le 4 novembre 1977 puis le 29 février 1980 devant le Président de la République
Né le 16 septembre 1901 à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine), décédé le 6 avril 1991

Formation

  • Licencié ès lettres
  • Agrégé de l'Université (histoire et géographie)

 Carrière

  • 1932 / 1933 : Chargé de mission au cabinet du sous-secrétaire d'État aux Affaires étrangères (Pierre Cot)
  • 1933 / 1934 : Chef adjoint de cabinet du ministre de l'Air (Pierre Cot). Membre de la délégation française à la conférence pour la réduction des armements
  • 1933 / 1936 : Attaché à la section française d'information de la Société des Nations
  • 1935 / 1939 : Secrétaire général du centre d'études de politique étrangère (université de Paris)
  • 1939 / 1940 : Mobilisé
  • 1941 / 1945 : Services dans la Résistance
  • 1942 / 1944 : Secrétaire général du Comité français de libération nationale
  • 1944 / 1946 : Secrétaire général du Gouvernement provisoire de la République française
  • 1944 : Conseiller d'État en service ordinaire
  • 1946 / 1952 : Directeur des relations culturelles au ministère des Affaires étrangères. Délégué du Gouvernement français aux conférences de l'UNESCO
  • 1947 : Administrateur représentant de l'État auprès de l'agence Havas
  • 1952 / 1956 : Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Moscou puis Bonn
  • 1959 : Secrétaire d'État auprès du Premier ministre (M. Debré)
  • 1960 : Ministre de l'éducation nationale (cabinet M. Debré)
  • 1960 / 1962 : Ministre d'État chargé des affaires algériennes (cabinet M. Debré)
  • 1961 : Chef de la délégation française à la conférence d'Evian
  • 1962 : Ministre d'État chargé des affaires algériennes (cabinet Pompidou), chargé de l'intérim du ministère de l'Éducation nationale (cabinet Pompidou)
  • 1962 / 1967 : Ministre d'État chargé de la Réforme administrative (second et 3ème cabinet Pompidou)
  • 1966 : Membre du comité d'action pour la Vème République
  • 1967 : Élu député (Vème République) du Rhône (4ème circonscription)
  • 1967 / 1968 : Garde des Sceaux, ministre de la Justice (4ème cabinet Pompidou)
  • 1969 : Réélu député UDR du Rhône (4ème circonscription). Inscrit à l'Assemblée nationale au groupe d'Union des démocrates pour la République (UDR)
  • 1969 / 1977 : Président de l'Union des Français à l'étranger. Président du mouvement national pour la réforme régionale
  • 1970 : Membre du comité d'étude pour un Nouveau contrat social
  • 1970 / 1976 : Président de la commission d'étude sur la fonction enseignante dans le second degré
  • 1971 / 1974 : Membre du comité central de l'UDR
  • 1973 : Réélu député (UDR) du Rhône (4ème circonscription)
  • 1973 : Membre du conseil régional Rhône-Alpes
  • 1976 : Membre de la commission internationale des juristes
  • 1977, octobre / 1980, février : Membre du Conseil constitutionnel, nommé par le président de l'Assemblée nationale, Edgar Faure, en remplacement (et pour la fin de son mandat) d'Henri Rey (décédé)
  • 1980, février / 1989, février : A nouveau membre du Conseil constitutionnel, nommé par le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chaban-Delmas

Décorations et distinctions

  • Grand officier de la Légion d'honneur
  • Médaille de la Résistance
  • Grand-Croix du British Empire
  • Docteur honoris causa de l'université de Rio de Janeiro