Portrait de M. Jean-Jacques Colliard

Jean-Claude COLLIARD

En fonction du 3 mars 1998 au 3 mars 2007
Nommé le 21 février 1998 par le Président de l'Assemblée nationale
A prêté serment le 3 mars 1998 devant le Président de la République
Né le 15 mars 1946 à Paris (16ème), décédé le 26 mars 2014

Formation

  • Faculté de droit de Paris
  • Diplômé d'études supérieures de science politique
  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris
  • Diplômé d'études supérieures de droit public
  • Docteur en droit
  • Agrégé de droit public et science politique

Carrière

  • 1968 / 1972 : Assistant à la faculté de droit de Paris, puis à l'Université de Paris I-Panthéon Sorbonne
  • 1975 / 1981 : Maître de conférences à l'institut d'études politiques de Paris
  • 1973 / 1980 : Maître de conférences à la faculté de droit et des sciences politiques de Nantes
  • 1980 / 1985 : Professeur à la faculté de droit et des sciences politiques de Nantes
  • 1980 / 1982 : Doyen de la faculté de droit et des sciences politiques de Nantes
  • 1974 / 1980 : Professeur à l'Institut régional d'administration de Nantes
  • 1981 / 1982 : Directeur adjoint du cabinet du Président de la République
  • 1982 / 1988 : Directeur du cabinet du président de la République
  • 1985 (depuis) : Professeur à l'université de Paris I-Panthéon Sorbonne
  • 1988 / 1992 : Directeur du cabinet de Laurent Fabius (Président de l'Assemblée nationale)
  • 1992 : Candidat (PS) aux élections cantonales dans les Bouches-du-Rhône, canton de la Ciotat
  • 1992 : Membre du comité consultatif pour la révision de la constitution 
  • 1995 / 2000 : Directeur du département de science politique de Paris I-Panthéon Sorbonne
  • 1998, 3 mars : Membre du Conseil constitutionnel, désigné par le président de l'Assemblée nationale, Laurent Fabius

Décorations

  • Chevalier de la Légion d'honneur et des Palmes académiques
  • Officier de la Légion d'honneur

Œuvres

  • Les Républicains indépendants, Paris, PUF, 1971
  • Les régimes parlementaires contemporains, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1978