Portait de M. Edmond Michelet

Edmond MICHELET

En fonction du 5 mars 1962 au 12 mars 1967
Nommé le 17 février 1962 par le Président de l'Assemblée nationale
A prêté serment le 5 mars 1962 devant le Président de la République
Né le 8 octobre 1899 à Paris (19ème), décédé le 9 octobre 1970

Formation

  • Études secondaires

 Carrière

  • 1922 / 1925 : Président de la Jeunesse catholique du Béarn
  • 1930 : Président de la Jeunesse catholique de la Corrèze
  • 1938 : Créé les Nouvelles équipes françaises (NEF)
  • 1940 : Participe à la constitution du groupe de résistance « Liberté ». Président national des agents commerciaux de France et des colonies
  • 1942 : Cofondateur du réseau « Combat ». Responsable du mouvement « Témoignage Chrétien ». Assure la direction générale du centre des Mouvements unis de la résistance (MUR)
  • 1943 : Arrêté par la Gestapo, déporté à Dachau
  • 1944 / 1945 : Membre de l'Assemblée consultative provisoire
  • 1945 / 1951 : Député (MRP) de la Corrèze
  • 1945 / 1946 : Ministre des Armées (Gouvernement provisoire du général De Gaulle) (cabinet Félix Gouin) (cabinet Georges Bidault)
  • 1952 / 1959 : Sénateur (républicain social, puis RPF) de la Seine
  • 1957 / 1958 : Vice-président du Conseil de la République
  • 1958 : Président du Centre national des républicains sociaux. Vice-président puis président du Mouvement international des responsables chrétiens
  • 1958 / 1959 : Ministre des Anciens Combattants et Victimes de guerre (cabinet du général De Gaulle)
  • 1959 / 1961 : Garde des Sceaux, ministre de la Justice (Gouvernement Michel Debré)
  • 1962, mars : Membre du Conseil constitutionnel, nommé par le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chaban-Delmas. Démissionne en 1967 après avoir été élu député ; il est remplacé par Jules Antonini

Décorations et distinctions

  • Commandeur de la Légion d'honneur
  • Croix de Guerre 39-45
  • Rosette de la Résistance
  • Croix du combattant volontaire
  • Grand-Croix du Mérite de la République fédérale d'Allemagne
  • Grand-Croix de Saint Grégoire-le-Grand
  • Commandeur de l'ordre de la couronne de Belgique
  • Croix civique de 1ère classe 40-45 de Belgique
  • Officier de l'ordre du Mérite de la République italienne
  • Grand Cordon de l'ordre du Nichan-Iftikar
  • Grand-Croix de l'ordre du libérateur San Martin d'Argentine

Œuvres

  • De la fidélité en politique. Lettre à Monsieur l'Abbé G., La Jeune Parque, 1949
  • Rue de la Liberté, Dachau 1943-1945, Le Seuil, 1955
  • Contre la guerre civile, Plon, 1957
  • Le Gaullisme, passionnante aventure, Fayard, 1962