Portrait de M. André Deschamps

André DESCHAMPS

En fonction du 16 septembre 1964 au 4 mars 1968
Nommé le 27 août 1964 par le Président de la République
A prêté serment le 16 septembre 1964 devant le Président de la République
Né le 1er décembre 1895 à Romilly-sur-Seine (Aube), décédé le 21 octobre 1968

Formation

  • Licencié en droit de la faculté de droit de Paris
  • École spéciale militaire de Saint-Cyr

Carrière

  • 1917 / 1924 : Officier de l'armée active
  • 1938 / 1939 : Détaché à l'International Board for non Intervention in Spain
  • 1939 : Chargé de l'ensemble de la production française des textiles
  • 1942 : Intendant général, il entre dans la Résistance tout en conservant des fonctions officielles
  • 1942 / 1944 : Comité supérieur de l'Organisation civile et militaire de la Résistance-OCM
  • 1944 : Directeur de l'administration générale du ministère de la Production industrielle
  • 1945 : Conseiller d'État. Administrateur de l'Institut de recherche du coton
  • 1945 / 1967 : Président de la commission des marchés du ministère de la Construction
  • 1947 / 1948 : Président de la commission de modernisation du textile du commissariat au Plan
  • 1948 : Directeur des études sur l'union française au Centre des hautes études administratives
  • 1951 : Président de la commission d'études sur le régime foncier outre-mer
  • 1956 : Rapporteur de la loi-cadre « outre-mer » et des textes d'application
  • 1956 / 1957 : Expert économique du gouvernement français auprès de l'Organisation européenne de coopération économique, OECE sur l'industrie cotonnière
  • 1957 : Rapporteur de deux projets de lois sur les institutions de l'Algérie
  • 1958 : Président du fonds de péréquation d'Électricité de France. Président du groupe de travail pour la réorganisation du ministère de la Construction. Rapporteur général de la Constitution
  • 1962 : Rapporteur du projet de référendum sur l'élection du Président de la République
  • 1963 : Vice-président du Conseil national des assurances ; Président du Conseil supérieur de la marine marchande
  • 1964,  septembre : Membre du Conseil constitutionnel, nommé par le président de la République, le général de Gaulle, en remplacement, et pour la fin de son mandat, de Bernard Chenot, démissionnaire

Décorations et distinctions

  • Grand officier de la Légion d'honneur
  • Croix de guerre 14-18 et 39-45
  • Médaille coloniale
  • Commandeur du Mérite agricole
  • Commandeur du Ouissam alaouite et de l'Étoile noire