Qui peut présenter un candidat à l'élection présidentielle ?

Parrainages et candidatures - FAQ 2

Les élus habilités à présenter un candidat à l'élection du Président de la République, dont la liste figure à l'article 3 de la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962 relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel, sont les titulaires d'un des mandats ou fonctions suivants :

Mandats nationaux

  • membre du Parlement, c'est-à-dire député ou sénateur, y compris sénateur représentant les Français établis hors de France ;

Mandats européens

  • membre, ressortissant français et élu en France, du Parlement européen ;

Mandats régionaux ou départementaux

  • conseiller régional ;
  • conseiller à l'Assemblée de Corse ;
  • conseiller général d'un département, de Mayotte ou de Saint-Pierre-et-Miquelon ;
  • conseiller de Paris ;

Mandats communaux ou intercommunaux

  • maire ;
  • maire délégué d'une commune associée ;
  • maire d'arrondissement de Lyon ;
  • maire d'arrondissements de Marseille ;
  • président de l'organe délibérant d'une communauté urbaine ;
  • président de l'organe délibérant d'une communauté d'agglomération ;
  • président d'une communauté de communes ;

Mandats ou fonctions d'outre-mer

  • président de la Polynésie française ;
  • membre de l'Assemblée de la Polynésie française ;
  • président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ;
  • membre du Congrès de la Nouvelle-Calédonie ;
  • membre d'une assemblée de province de la Nouvelle-Calédonie ;
  • membre de l'Assemblée territoriale des îles Wallis et Futuna ;

Autres mandats

  • membre élu de l'Assemblée des Français de l'étranger.

Cette liste est identique à celle de l'élection précédente, à l'exception des fonctions de président de la Polynésie française et de président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, rajoutées lors des deux dernières modifications de la loi organique précitée, respectivement en 2004 et 2006.