Ordre dans lequel le Conseil constitutionnel arrête la liste des candidats du second tour

La liste ne comprend que deux noms.

L'ordre dans lequel figurent les nons des deux candidats sur cette liste est celui résultant du nombre de voix obtenues par chacun au premier tour.

Si la décision du 24 février 1981 - reproduite ci-dessous - prévoit un tirage au sort pour la liste des candidats, ce tirage au sort ne s'applique qu'au premier tour et non au second, puisque, en droit, le Conseil constitutionnel n'arrête de liste de candidats que pour le premier tour. Pour le second tour, il se borne à informer le Gouvernement du nom des deux candidats arrivés en tête au premier tour.

Cet ordre est celui qui a été respecté lors des trois dernières élections. Les décisions qui en font état ne visent d'ailleurs jamais la décision du 24 février 1981, contrairement aux décisions fixant la liste des candidats du premier tour.

  • Article 7 de la Constitution : « Le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n'est pas obtenue au premier tour de scrutin, il est procédé, le deuxième dimanche suivant, à un second tour. Seuls peuvent s'y présenter les deux candidats qui, le cas échéant après retrait de candidats plus favorisés, se trouvent avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour. »
  • Article 3 de la loi du 6 novembre 1962 : « I. - Quinze jours au moins avant le premier tour de scrutin ouvert pour l'élection du Président de la République, le Gouvernement assure la publication de la liste des candidats. - Cette liste est préalablement établie par le Conseil constitutionnel au vu des présentations qui lui sont adressées... »
  • Article 9 du décret du 8 mars 2001 : « Lorsque la majorité absolue de suffrages exprimés n'est pas obtenue au premier tour de scrutin, les retraits éventuels sont portés à la connaissance du Conseil constitutionnel par les candidats, au plus tard à minuit le jeudi suivant le premier tour. Le Gouvernement est informé par le Conseil constitutionnel des noms des deux seuls candidats habilités à se présenter au second tour... »
  • Article 1er de la décision du 24 février 1981 : « L'ordre selon lequel sera établie la liste des candidats à l'élection du Président de la République est déterminé par voie de tirage au sort entre les noms des candidats. »

Élections de 1981, 1988 et 1995

(l'ordre du premier tour est celui tiré au sort par le Conseil constitutionnel)



1er tour 1981

Ordre liste du second tour

François MITTERRAND

7 505 960

Valéry GISCARD d'ESTAING

Valéry GISCARD d'ESTAING

8 222 432

François MITTERRAND

Déclaration du 29 avril 1981, p. 77

Décision du 29 avril 1981, p. 79


1er tour 1988

Ordre liste du second tour

Jacques CHIRAC

6 063 514

François MITTERRAND

François MITTERRAND

10 367 220

Jacques CHIRAC

Déclaration du 27 avril 1988, p. 51

Décision du 28 avril 1988, p. 55


1er tour 1995

Ordre liste du second tour

Jacques CHIRAC

6 348 375

Lionel JOSPIN

Lionel JOSPIN

7 097 786

Jacques CHIRAC

Déclaration du 26 avril 1995, p. 55

Décision du 27 avril 1995, p. 59