Cérémonie d'investiture



Adresse de M. Yves GUENA,
Président du Conseil constitutionnel

au Président de la République
lors de la cérémonie d'investiture.
Palais de l'Elysée - 16 mai 2002

Monsieur le Président de la République,

Le Conseil constitutionnel a constaté, après examen des résultats du second tour de scrutin de l'élection présidentielle, que vous avez recueilli le 5 mai 2002 25.537.956 voix, majorité absolue des suffrages exprimés, requise par l'article 7 de la Constitution.

Le 8 mai, il vous a en conséquence proclamé Président de la République française à compter du 17 mai à zéro heure, instant où commence votre nouveau mandat.

Monsieur le Président de la République,

Le suffrage universel parle toujours un langage fort et qui traduit les profondes aspirations de la Nation.

Le 21 avril, puis le 5 mai, l'opinion s'est exprimée. Au premier tour l'éparpillement des voix montrait ses incertitudes, voire son désarroi devant les grands problèmes de l'heure pour la France face à elle-même et face au monde. Au second tour, dans une situation insolite et troublante, le suffrage universel a marqué sans équivoque l'attachement des Français à la démocratie et leur amour pour la République.

Ainsi le Destin, ce ressort de toutes les tragédies, aura voulu que vous soyez l'homme en charge alors qu'il faut répondre aux hésitations, aux souhaits et aux convictions du peuple français.

Vous pouvez être assuré, Monsieur le Président de la République, que le Conseil constitutionnel mesure les enjeux de votre mission et a conscience de ses propres responsabilités dans ce grand oeuvre qu'attend la Nation.