Décision de renvoi Cass. - 2016-532 QPC

Décision n° 2016-532 QPC du 1er avril 2016

M. Jean-Marc E. et autre [Composition de la formation collégiale du tribunal correctionnel du territoire des îles de Wallis-et-Futuna]

Décision de renvoi Cass.

Arrêt n° 6532 du 6 janvier 2016 (15-82.384) - Cour de cassation - Chambre criminelle - ECLI:FR:CCASS:2016:CR06532

Demandeur(s) : M. Jean-Marc X... ; et autre
Attendu que la question prioritaire de constitutionnalité est ainsi rédigée :
«Les dispositions combinées des articles 836 du code de procédure pénale et L. 532-8 du code de l'organisation judiciaire, en ce qu'elles prévoient que le tribunal de grande instance de Wallis-et-Futuna est composé d'un magistrat du siège et de deux juges non professionnels, et ne précisent pas les garanties d'impartialité leur permettant d'accomplir leur office, portent-elles atteinte aux droits et libertés que la Constitution garantit, et plus exactement au principe d'égalité des citoyens devant la justice et au principe d'impartialité, garantis par l'article 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen ?? ;

Attendu que la disposition législative contestée est applicable à la procédure et n'a pas déjà été déclarée conforme à la Constitution dans les motifs et le dispositif d'une décision du Conseil constitutionnel ;

Attendu que la question posée présente un caractère sérieux, en ce qu'une peine privative de liberté peut être prononcée par le tribunal correctionnel du territoire des îles Wallis-et-Futuna, juridiction pénale dans laquelle les juges non professionnels sont majoritaires ;

D'où il suit qu'il y a lieu de la renvoyer au Conseil constitutionnel ;