Février 2014 : « Guy Carcassonne »

Guy CarcassonneGuy Carcassonne (1951 – 2013) a été l'un des meilleurs spécialistes de la Constitution de la Ve République, des institutions françaises et, au-delà, du droit public. Il eut une vraie passion, celle de l'université, et un engagement, celui de partager son enseignement avec ses étudiants. Son départ prématuré laisse un vide immense.

Des témoignages nombreux ont été publiés, notamment par Olivier Duhamel et Jean Veil (« Guy Carcassonne, Artiste du Droit et de la Vie », Pouvoirs, n° 146, Le Seuil, p. 5 à 7).

Le Conseil constitutionnel a également souhaité lui rendre hommage. Après le propos du Président Jean-Louis Debré tenu au cimetière de Montmartre le 2 juin 2013 (Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel, n° 41, octobre 2013, p. 5 et 6), une « salle Guy Carcassonne » a été inaugurée au Conseil constitutionnel le 23 janvier 2014 en présence des membres de sa famille. C'est la quatrième salle portant un nom dans l'aile Montpensier du Palais Royal après les salles du Doyen Vedel, Montesquieu et Jeanne Chauvin.

Le Petit dictionnaire de droit constitutionnel de Guy Carcassonne vient d'être publié aux éditions du Seuil (collection Points, 2014, 205 pages). Avec plus de 300 entrées, ce livre rassemble le meilleur de ses écrits, avec les définitions et commentaires le plus pertinents, originaux et percutants sur la Ve République, ses institutions et innovations, les droits et libertés, mais aussi sur le PACS, la corrida, les sectes, le port du voile, le rugby, le jeu, les banlieues...

Le 10 avril prochain, se tiendra au Conseil constitutionnel un colloque en hommage à Guy Carcassonne pour analyser son action à l'université, au Parlement, pour la révision de la Constitution et au Conseil constitutionnel avec notamment des interventions des professeurs Dominique Rousseau, Julie Benetti et Olivier Duhamel, d'Édouard Balladur, ancien Premier ministre, d'Yves Colmou et Marc Guillaume.

Le Monde, la revue Pouvoirs et le Club des juristes ont créé le « Prix Guy Carcassonne du meilleur article constitutionnel ». Ce prix récompense chaque année l'auteur de moins de quarante ans d'un article inédit de 5 000 signes portant sur une question constitutionnelle liée à l'actualité française ou étrangère. Cet article doit aider à faire comprendre au plus grand nombre les enjeux juridiques, politiques, sociaux posés par cette question constitutionnelle, au sens large. Ce prix sera décerné pour la première fois en juin 2014. Les candidats devront déposer leur article entre le 31 mars et le 1er mai (prixguycarcassonne@clubdesjuristes.com). Le lauréat, outre un prix de 1 500 euros, verra son article publié dans le journal Le Monde et sur les sites de la revue Pouvoirs et du Club des juristes. Le règlement de ce prix est disponible sur ces sites.